Blog navigation

Derniers articles

Derniers commentaires

  • Merci pour le partage d'informations sur ce sujet....

Pourquoi cachons-nous le chocolat lors des fêtes de Pâques ?

2038 Vues

C’est une habitude que bon nombre d’entre nous ont pris chaque année au moment de Pâques, ou à laquelle nous étions habitués étant enfants : cacher et chercher les œufs en chocolat dans le jardin ! Les enfants raffolent de ce moment, pendant lequel il s’agit de trouver un maximum de chocolats, et nous sommes ravis de voir qu’ils s’amusent ! Et cela reste un agréable souvenir d’enfance… Mais justement, ne vous êtes-vous jamais demandé d’où venait cette tradition, ainsi que toutes les autres coutumes perpétrées durant cette fête ? Après avoir lu cet article, ces traditions n’auront plus aucun secret pour vous ! 

Est-ce que ce sont les cloches ou le lapin qui cachent les œufs ?

La réponse dépend des croyances de chacun. A certains d’entre nous, lorsque nous étions enfants, on a expliqué que c’était le lapin de Pâques qui cachait les œufs. A d’autres, on a raconté qu’un lièvre, un renard, ou encore un coucou déposaient les œufs dans le jardin. D’autres encore ont appris que les cloches, qui s’étaient arrêtées de sonner depuis plusieurs jours, revenaient de Rome, chargées de friandises, et déversaient les œufs à l’occasion de la fête de Pâques. Les explications sont nombreuses, et revêtent parfois un caractère religieux, parfois non. Elles restent aux choix de chacun, selon que l’on fête Pâques dans un esprit catholique, protestant ou sans religion. Pour les enfants, qu’il s’agisse d’un animal ou des cloches, l’important et le plus drôle reste la chasse aux œufs, poules et lapins en chocolat qui s’ensuit ! 

Cacher chocolat paques

Et pourquoi a-t-on choisi de confectionner du chocolat en formes d’œufs, de lapins et de poules ?

Là encore, les explications sont multiples. Depuis longtemps, dès l’Antiquité, l’œuf, pour beaucoup, était un symbole du printemps : la nature renaît à cette occasion, et l’œuf en est la représentation. De nombreux peuples païens décoraient alors des œufs naturels à cette époque de l’année, et se les offraient. Le Judaïsme adopte aussi l’œuf comme un symbole : il est notamment un des aliments consommés lors des repas de deuil. Dans la religion chrétienne, l’explication est différente : sans doute est-ce l’interdiction de consommer des œufs pendant le Carême, qui a perdurée jusqu’au XVIIème siècle, qui en est la raison. En effet, les poules continuent néanmoins de pondre, et, pour éviter de gâcher les œufs, ils étaient tout de même conservés jusqu’à la fin du Carême. A partir de Pâques, on pouvait enfin consommer ces œufs. Plus tard, le roi Louis XIV a aidé à garder cette coutume. On lui remettait des œufs, en particulier les plus gros, et lui-même en distribuait, décorés richement. Depuis, cette tradition perdure, et à l’occasion de Pâques, on s’échange encore des œufs, mais plutôt sucrés et / ou en chocolat ! Mais les chocolats peuvent adopter bien d’autres formes à cette occasion : poules et lapins sont aussi très représentés, car ils sont en lien avec cette fête. 

Pâques : l’occasion de s’offrir et d’offrir du chocolat

Dans la religion chrétienne, Pâques est une des fêtes les plus importantes. D’autres personnes choisissent de fêter Pâques sans prendre en compte son caractère religieux. Que vous fêtiez Pâques pour l’un ou l’autre de ces raisons, c’est dans tous les cas une bonne occasion de vous régaler en dégustant de bons chocolats ! Et c’est aussi le moment de gâter vos proches, les enfants comme les adultes, en leur offrant des spécialités chocolatées : coffrets, bouchées, dragées, guimauves… Quant aux œufs, que vous les préfériez au chocolat noir, au lait, blanc, praliné… Il y en a pour tous les goûts ! 

Publié dans: Informations et conseils

Laurent Diot, votre maître chocolatier, met à disposition ses connaissances ou son savoir-faire pour vous faire découvrir l'univers unique des chocolats Diot

Laissez un commentaire