Blog navigation

Derniers articles

Derniers commentaires

  • Merci pour le partage d'informations sur ce sujet....

Pourquoi mange-t-on du chocolat à Pâques ?

4118 Vues

Vous les entendez ? Ce sont les bruits des cloches qui sonnent et tintent pour annoncer l'arrivée toute prochaine du jour de Pâques. D’ailleurs, cette année, ce jour tombe le dimanche 9 avril. Celui-ci est calculé chaque année en prenant en compte le jour de la pleine lune et de l’équinoxe de printemps, le 21 mars. Et cette année encore, comme toutes les autres, ce jour de Pâques sera à placer sous les bons auspices délicieux et gourmands de chocolats sous toutes ses formes : œufs en chocolat, lapins, cloches, ou encore poules dodues. Vous connaissez ces classiques qui se dissimulent dans votre jardin et comme toujours, vous pourrez compter sur les chocolats Diot pour vous rassasier et égailler vos Pâques !

Mais, au fait, puisque vous êtes ici, savez-vous pourquoi mange-t-on du chocolat le jour de Pâques ? Intéressons-nous ensemble à ses origines.

Les œufs en chocolat, une tradition chrétienne ?

Pâques est une fête capitale pour les chrétiens car elle célèbre la résurrection de Jésus-Christ après sa crucifixion. Pour autant, elle est également très appréciée des gourmands. Les chocolats de Pâques font leur apparition chaque année pour marquer le début du printemps et pour réjouir petits et grands. Bien que la relation entre la résurrection de Jésus-Christ et la chasse aux œufs puisse sembler particulièrement obscure à première vue, ces deux événements sont en réalité étroitement liés.

En fait, historiquement, l'œuf est bien plus qu'une simple friandise chocolatée, il est un symbole de la vie, particulièrement important dans la religion chrétienne. Cette signification est en parfaite cohérence avec la célébration de la résurrection du Christ à Pâques. L'œuf de Pâques en chocolat est donc l'héritier d'une tradition empreinte d'une forte symbolique spirituelle. Cependant, cette explication n'est pas la seule responsable de la tradition de Pâques. Le jeûne du Carême, qui interdisait la consommation d'œufs pendant 40 jours jusqu'au XVIIe siècle, a également contribué à la naissance de cette coutume. Les poules continuaient de pondre des œufs pendant cette période, ce qui signifiait que les familles avaient des dizaines d'œufs à disposition à la fin du Carême. Pour éviter de les gaspiller, les gens ont commencé à les décorer et à les offrir en cadeau le dimanche de Pâques. 

Les œufs de Fabergé

Cette tradition a même inspiré Nicolas II, l'empereur de Russie, qui a offert à sa famille des œufs de Fabergé en or ornés de pierres précieuses, devenus des chefs-d'œuvre joailliers célèbres dans le monde entier. En somme, l'œuf de Pâques en chocolat est bien plus qu'une simple gourmandise : c'est un symbole profondément ancré dans l'histoire et la tradition chrétienne, qui a survécu à travers les siècles et continue de susciter l'émerveillement et la joie chez les petits et les grands. Une tradition que les Maîtres Chocolatiers respectent en créant à leur tour des œuvres chocolatées riches d’un savoir-faire artisanal. 

Chocolat paques

Plus loin dans le temps, des œufs décorés depuis la nuit des temps

L'origine des œufs de Pâques remonte bien avant l'arrivée de la religion chrétienne dans l'Histoire. Depuis la nuit des temps, l'œuf est un symbole profondément ancré dans les cultures du monde entier, faisant l'objet de nombreuses traditions païennes. D’énormes œufs d'autruche décorés, datés de 60 000 ans, ont même été découverts en Afrique australe, témoignant de l'ancienneté de cette pratique. Dans l'Antiquité, en Perse et en Égypte notamment, il était courant de s'offrir des œufs décorés ou teints en rouge pour célébrer le retour du printemps, saison de la vie renouvelée. L'œuf symbolisait déjà à cette époque la renaissance et le renouveau, des thèmes qui ont perduré à travers les siècles et qui continuent d'inspirer la tradition des œufs de Pâques tels que nous les connaissons aujourd'hui.

Pâques et le savoir-faire des Maîtres Chocolatier

Pendant des siècles, les œufs de Pâques étaient de simples œufs de poule cuits, décorés ou colorés à la main. Ce n'est qu'au XVIIIe siècle que les confiseurs, sans aucun doute des ancêtres des Chocolats Diot, ont commencé à les remplir de chocolat, grâce aux avancées technologiques dans la manipulation du chocolat et l'apparition des moules. Ces derniers ont permis de donner au chocolat la forme désirée, notamment l'œuf, et ont rapidement suscité l'enthousiasme des chocolatiers qui ont fait de cette gourmandise un incontournable de la fête de Pâques. La poule en chocolat a également rejoint sa progéniture sur les tables de cette fête, dans l'effervescence de cette innovation. Au fil des années, les chocolatiers ont repoussé les limites pour créer des formes de chocolat de Pâques toujours plus originales et créatives ! Mais en termes de chocolat, vous savez maintenant, grâce à nous, que c’est l'œuf qui est arrivé avant la poule. 

Des origines multiples pour un plaisir unique

La tradition des chocolats de Pâques est riche en histoire et symbolisme. Bien que ses origines soient multiples, une chose est sûre : cette gourmandise est devenue un incontournable de la fête de Pâques, suscitant l'émerveillement et la joie chez les petits comme les grands. Des œufs de poules décorés de l'Antiquité aux œufs en chocolat d'aujourd'hui, en passant par les coutumes religieuses et les périodes de jeûne, les chocolats de Pâques ont su évoluer au fil du temps, tout en conservant leur signification profonde. Et les maîtres chocolatiers continuent de repousser les limites de l'imaginaire pour offrir des créations toujours plus surprenantes et délicieuses, pour notre plus grand plaisir. Alors, à Pâques, laissez-vous tenter par un chocolat artisanal, et savourez cette tradition millénaire.

Publié dans: Informations et conseils

Laurent Diot, votre maître chocolatier, met à disposition ses connaissances ou son savoir-faire pour vous faire découvrir l'univers unique des chocolats Diot

Laissez un commentaire